3 jours de ski dans la vallée de Chamonix (31. Mai – 3. Juni 2018)

Une sortie racontée en français pour changer! Avec l’hiver très enneigé, les itinéraires d’altitude sont en très bonnes conditions ce début juin. Direction les Grands Mulets, avec la face N du Mt Blanc en tête. Sur une bonne idée de Marco, nous faisons la route le Vendredi soir et dormons au chalet CAF du tour (12€ et petit déjeuner *** pour 10€), en plus ça nous fait une première nuit à 1400m.

Départ à 6h30 du parking du tunnel du Mt Blanc. On porte jusqu’à 2000m environ puis on continue à ski. Les gares intermédiaires de l’ancien téléphérique de l’Aiguille du Midi ont encore leurs cabines… inattendu! Accès au glacier et passage de la jonction sans problème. On atteint le refuge les premiers, 1800m plus haut. Marco est le premier humain que le gardien (encore un peu renfrogné) voit depuis 5 jours! On profite du cadre et de la bibliothèque.

Réveil 1h30. Les cordées se repartissent entre l’itinéraire classique des Plateaux (moins raide mais exposé aux chutes de sérac) et l’arête N du Dôme. Pas d’hésitation pour choisir, par contre nous sommes perplexes car plusieurs cordées qui avait aussi choisi l’arête continuent dans la direction des plateaux. Nous ne sommes plus que 3 cordées à l’attaque de l’arête. Les plus rapides (ils nous ont doublé il y a un moment) hésitent longuement puis font demi-tour au premier ressaut en glace (5 pas tout au plus). On savoure donc cette magnifique ascension en compagnie d’une seule autre cordée, très sympas. Longue traversée vers le col du Dôme, j’apprécie plus le paysage sur ce terrain moins raide que celui où nous avons remis les skis à la sortie de l’arête; par contre, en arrivant au col, Marco ne se sent pas bien. On met le cap sur le Dôme du Gouter. Les 100 derniers mètres de montée font empirer ses sensations: c’est décidé, ça sera notre sommet pour aujourd’hui. Tellement plat, comme un morceau de banquise perché sur la montagne. On reviendra pour la face N (d’ici là, on va essayer de faire le nécessaire pour pouvoir apprécier ce genre de descente à plus de 4000m et avec 1800m de montée dans les jambes!). Descente par les Plateaux, on ne traine pas, cernés par des séracs majestueux et menaçants à la fois. On apprécie la sieste comme jamais, la bibliothèque (quel cadre pour une première lecture du Sommet des Dieux!) et la bière du refuge brassée à l’eau du glacier 🙂

Grasse matinée, on part les derniers après quelques moments sympas avec le gardien. Révision de mouflage au pied du refuge (pas inutile pour la saison qui commence, il n’y en avait pas un pour rattraper l’autre!). On apprécie de re-enrouler ces paysages et d’être en forme pour la descente. Pizza obligatoire à Chamonix pour admirer la pureté de la ligne de l’arête. On ne reste pas plus longtemps, sinon Marco va commencer à se prendre pour un français!


 

Unusual company to start the tour…

Back to the 50’s!

„Arête en vue!” (above Marco, a tiny bit to the right)

La jonction, said to be a place where glaciers move 1m per day in average!

Reaching the Refuge des Grands Mulets

High altitude sewing action (caption added by Marco)

On the ridge in the morning light

The flatest peak of the year: Dôme du Goûter

Mt Blanc’s N face is calling us

Returning to Refuge des Grands Mulets (claimed to be the oldest one of the French Alpine Club CAF)

View from the hut: Aiguille du Midi in sunset light

Mouflage (“Flaschenzug“) is so easy to forget!

Skiing roped up is always fun 😉

Back to spring

Marco turning French (with arête N du Dôme in the background)


Route Freitag: Chamonix (Parkplatz beim Tunneleingang 1280m) – La Jonction – Ref. Grands Mulets (3051m) [ZS, 1800hm]

Route Samstag:  Ref. Grands Mulets (3051m) – Arete N du Dôme du Goûter – Dôme du Goûter (4304m) – Abfahrt über Grand und Petit Plateau – Ref. Grands Mulets [ZS+, 1300hm]

Route Sonntag: Ref. Grands Mulets – La Jonction – Chamonix (Parkplatz)

 

TN: Thomas, Marco

Schreibe einen Kommentar